Merlin voyances

Merci de vous identifier pour accéder au forum !
Merlin voyances

Voyances, soins holistiques, intercession, géobiologie, bioénergétique


    Conseil pour la rétention d'eau

    Partagez

    Merlin voyance
    Admin

    Messages : 685
    Date d'inscription : 07/03/2010
    Age : 47
    Localisation : Caen

    Conseil pour la rétention d'eau

    Message  Merlin voyance le Lun 1 Oct - 8:06

    La rétention d’eau

    Qu’est-ce que c’est ?

    Au lieu d’être éliminée normalement par les urines, l’eau présente dans le sang passe dans les tissus qui s’engorgent. L’organisme a tendance à les stocker sous forme d’œdème, plus ou moins esthétiques, plus ou moins douloureux. Pire, ce phénomène favorise l’apparition de la culotte de cheval et de la cellulite, tant redoutées… En outre, ce sur volume hydrique oblige le cœur à travailler plus dur, et peut concourir à provoquer une hypertension. La chaleur, l’insuffisance veineuse et le syndrome prémenstruel favorisent le phénomène de rétention d’eau, très fréquent chez les femmes.

    Conseil pour la rétention d'eau :

    A titre d’information, pour se débarrasser de cette eau en excès, il faut faire appel à des diurétiques, qui augmentent le volume des urines. (L’avis d’un médecin sur le sujet est à conseiller mieux vaut être suivi dans cette démarche, car chaque personne et différentes). S’il n’y a pas de contre-indication médicale alors…

    Ce que vous pouvez faire par vous-même :

    Rien de plus spectaculaire que de nager, marcher courir ou faire de la gym dans l’eau. A condition de faire cela au moins deux la semaine pendant 45 Mn ! (Avec un minimum de travail actif par séance). Même sans cours avec un professeur vous constaterez une amélioration.

    Conseil pour le quotidien :

    Les médicaments diurétiques classiques sont à utiliser avec la plus grande précaution. Ils peuvent provoquer une anomalie des taux sanguins (baisse du sodium, augmentation ou diminution du potassium), des réactions allergiques ou même un diabète.

    Les plantes diurétiques ont l’avantage de n’être pas dangereuses et de ne pas provoquer de fuite de potassium. Cependant, les formules ci-après, même si elles ne contiennent que des plantes, doivent aussi être utilisées avec discernement, c’est-à-dire avant tout en période courte (4 ou 5 jours.) Il faut diminuer les doses en fonction de l’amélioration et cesser dès la guérison.

    Les femmes peu musclées courent plus le risque de « gonfler » que les autres.

    Mettez-vous au sport si vous le pouvez. Les sports avec de l’eau sont privilégiés, par osmose (l’eau attire l’eau).

    Le premier réflexe en cas de rétention d’eau (jambes lourdes notamment), est de s’interroger sur sa consommation de sel. Si celle-ci paraît importante, notamment si vous mangez beaucoup de plats préparés ou de conserves, diminuez-la de façon drastique.

    N’arrêtez pas surtout pas de boire de l’eau sous prétexte que vous l’éliminez mal !

    Lors de la préménopause, la rétention d’eau est plus fréquente. En effet, la progestérone, une hormone légèrement diurétique, est moins secrétée. Tandis qu’après la ménopause, cette rétention est plutôt due à la mauvaise qualité des parois des veines (des veines en mauvais états sont plus perméables et laissent « fuir » l’eau vers les tissus voisins).

    Formules à faire préparer en pharmacie

    Formule standard :

    EG d’orthosiphon + EG de piloselle. A part égale en quantité suffisant d’un flacon de 150 ml
    EG = extrait glycérinés de plante fraîches.
    Buvez 1c (une cuillère à café) de ce mélange dans un verre d’eau, 3 fois par jour pendant 5 jours.
    Cessez, puis reprenez près 10 jours d’arrêt (si besoin).

    Pour les femmes en préménopause :

    EG d’alchémille + EG de reine-des-prés+ EG de mélilot a par égale en quantité suffisante dans un 1 flacon de 150 ml. (EG = extrait glycérinés de plante fraîches.)
    Buvez 1 c a café de ce mélange dans un verre d’eau, 3 fois par jour pendant 5 jours. Cessez puis reprenez après 10 jours d’arrêt (si besoin).

    La tisane idéale :

    Chiendent (rhizome) 50 g
    Cerisier (pédoncules) 20 g
    Maïs (stigmates) 10 g
    Verge d’or (plante) 20 g
    Bruyère (sommités fleuries) 20 g
    Asperge (racines) 30 g
    Menthe (feuilles) 20 g

    Mettez 3 cs, (une cuillère à soupe) du mélange dans un litre d’eau bouillante. Laissez bouillir 3 mn coupez le feu. Laissez encore infuser 10 mn filtrez, buvez en 24 heures, en cures de 8 ou 10 jours pour ne pas fatiguer les reins.

    En cas de paupières, chevilles et doigts gonflés, buvez, là encore, 1 litre de tisane par jour pendant 10 jours, puis 2 fois par semaine au long cours.

    Pour encore plus d’efficacité ajoutez pour chaque tasse 1 goutte d’HE (Huile essentielle) de livèche ou de cèleri dans 8 gouttes de labrafil.
    C’est cinq plantes de la formule EG, possèdent une forte activité diurétique, elles éliminent l’eau, les chlorures, l’urée, l’acide urique…

    Autre solution efficace les bains hyperthermiques :

    Pour c’elle qui le peuvent, la pratique de bains hyperthermiques (Salmanoff) sont excellent pour booster les capillaires sanguins. Ces vaisseaux sanguins s’insèrent partout, dans la peau, jusqu’aux yeux, oreilles, cerveau pour ravitailler en vitamines, minéraux et nutriments chaque cellule de notre corps qui en compte 100 000 Km. Ils sont si fins qu’ils sont facilement « encrassés », ou rétrécis par le froid, le stress… (Le stress encore lui !) Donc ils jouent moins bien leurs rôles et c’est tout le corps qui en pâtit. Fatigue générale, tendance à attraper des infections, ralentissement intellectuel… Donc pour les ouvrir en grand et favoriser le passage sanguin, le Dr Salmanoff préconisait de prendre des bains hyperthermiques (autour de 40° C), tous les 2 ou 3 jours, en cures de 3 semaines « de façon encadré. » La condition étant de prendre certaines précautions, notamment de ne jamais se relever trop rapidement de ce type de bain très chaud, ne jamais le « subir », (il doit rester agréable, on ne doit pas se sentir étouffé ni oppressé). Les bains hyperthermiques, sorte de « fièvre artificielle », permettent aussi de couper l’herbe sous le pied de nombreux microbes courant. Le corps s’en débarrasse ainsi naturellement, avant qu’ils aient le temps de se développer, une cure de bain Salmanoff est ainsi fort recommandée à la mauvaise saison. Ses bains sont cependant déconseiller aux personnes cardiaques ainsi qu’aux femmes enceintes, aux personnes épuisées et sans vitalité ainsi qu’à celles présentant des troubles circulatoire importants, des varices par exemple…

      La date/heure actuelle est Mar 6 Déc - 7:03