Merlin voyances

Merci de vous identifier pour accéder au forum !
Merlin voyances

Voyances, soins holistiques, intercession, géobiologie, bioénergétique


    SIGNIFICATION GENERALE DES CARTES DE L’HOROSCOPE BELLINE

    Partagez

    Merlin voyance
    Admin

    Messages : 685
    Date d'inscription : 07/03/2010
    Age : 47
    Localisation : Caen

    SIGNIFICATION GENERALE DES CARTES DE L’HOROSCOPE BELLINE

    Message  Merlin voyance le Lun 15 Oct - 6:10

    SIGNIFICATION GÉNÉRALE DES CARTES DE L’HOROSCOPE BELLINE

    Pour vous guider, vous trouverez la signification de chaque carte.

    n°1. La Pensée de l'Homme. Cette carte symbolise l'homme face à son destin. C'est le consultant lui-même. Lorsque la personne consultante est du sexe féminin, la carte identifie alors, le mari, le fils, le frère ou l'homme auquel cette personne est attachée, et vers lequel vont ses pensées affectives au moment de la consultation ; ceci à condition, bien entendu, que l'association des cartes permette une lecture facile et cohérente.

    n° 2 La Pensée de la Femme. C'est la consultante elle-même. C'est sa propre destinée qui lui est annoncée par celte carte, suivant celles qui l'entourent. Dans le cas où il s'agit d'un consultant, c'est l'influence d'une femme dans sa vie, d'un être cher à son cœur, que ce soit sa mère, son épouse, sa fille, son amie.

    n° 3 La Destinée. Cette carte majeure symbolise les Portes de la Destinée; elle donne une valeur primordiale à la carte qui l'accompagne. Elle indique qu'une ère de paix s'ouvre, qu'un changement ou une orientation nouvelle pourra donner un sens différent à la vie. Elle annonça qu'une décision doit être prise, qu'un achat ou une vente peut être effectué.

    n° 4 La Fleur. Elle exprime une éclosion, une renaissance de vie, des espérances, une option sur le Destin. Ce peut être aussi le début d'une affection, d'un attachement A côté de la carte n° 49 (la Fin), c'est une rupture. Près du n° 14 (le Diable), il y a tentative de séduction dont il faut sa méfier. A côté du n° 51 (la Déchéance), il est nécessaire de se tenir en éveil, car il y a présage d'embûches, de difficultés santé, sentiments, affaires. Près du n° 25 (l'Apaisement), ou du n° 10 (le Repos): cette carte annonce une renaissance à la vie dans le calme, un retour à l'équilibre, un bonheur paisible. A côté du n° 7 (la Fidélité), c'est le début d'une nouvelle amitié.

    n° 5 L'Élévation. Il est à prévoir une amélioration, une progression dans des recherches, une promotion dans une situation, une ascension progressive dans une carrière, un changement appréciable dans la vie matérielle. C'est aussi le symbole d'une affection hautement spirituelle. Cette carte en elle-même est dite carte de l'Intuition et son interprétation va jusqu'à l'infini. Elle prend une valeur maîtresse selon le sens donné à la consultation et l'impression ressentie à cet instant, telle aussi la Pensée de l'Homme ou da la Femme, la Destinée, les Récompenses.

    n° 6 Les Récompenses. C'est la médaille de l'encouragement, la réussite, la consécration des espérances, le succès dans les affaires, le gain d'un procès lorsqu'elle est placée à côté du n° 34 (la Justice), l'aboutissement heureux des préoccupations familiales à côté du n° 15 (le Foyer). Elle peut aussi annoncer une donation, une gratification, une augmentation de salaire, le dédommagement fructueux d'un effort, d'un travail, d'une entreprise.
    Près du n° 1 ou 2 (la Pensée de l'Homme ou de la Femme), elle exprime des satis factions d'ordre sentimental dans les rapports et la réalisation des vœux intimes

    n° 7 La Fidélité. C'est la personne de confiance, l'ami fidèle qui ne recule jamais devant son devoir ; c'est également la pensée affectueuse, amicale ; le refuge consolateur au moment des épreuves. Près du n° 51 (la Déchéance), elle annonce la brouille entre amis résultant de malentendus, de racontars malveillants. A côté du n° 32 (les Passions), c'est le présage d'une amitié exclusive, empreinte de jalousie et de susceptibilité

    n° 8 Les Distinctions. Cette carte révèle des satisfactions d'amour-propre, une nature droite, d'une haute valeur morale. Près du n° 14 (le Diable), elle porte à la folie de;; grandeurs, à l'orgueil démesuré. A côte des cartes dites bénéfiques, la distinction sera profitable, les honneurs apporteront la paix du cœur, des satisfactions morales, des considérations sociales.

    n° 9 Les Cadeaux. C'est pour la personne consultante, l'annonce de présents que l'être délicat offre en gage d'amour, d'amitié, d'affection et dont la signification est à prendre comme un élan du cœur, une offrande inspirée par des sentiments sincères.

    n° 10 Le Repos. Cette figure exprime le besoin de calme, de détente, de relaxation. C'est l'annonce possible d'un séjour à la campagne, d'un voyage d'agrément, la perspective de bonnes vacances. Si celte carte se présente .à côté du n° 18 (la Dépression), c'est la retraite pour une raison de santé. A côté du n° 1 ou 2 (Pensée de l'Homme ou de la Femme), elle indique une présence amie très bénéfique, apportant un élément de détente. Avec le n° 16 (l'Eau) c'est le présage d'un voyage ou d'un séjour au cours duquel on prendra le bateau.

    n° 11 Le Départ. Cette carte exprime le désir d'évasion, de voyager au-delà des mers et du temps. Près du n° 27 (Cupidon), elle annonce un voyage ayant pour conséquence un mariage ou une affection désirée. Près du n° 7 (la Fidélité), c'est le départ d'une amitié nouvelle, solide, réconfortante. A côté du n° 14 (le Diable), elle met en garde contre un voyage dangereux à éviter, à reporter, ou bien la menace d'un risque d'accident.

    n° 12 La Révélation. C'est le symbole d'une nouvelle vie, l'ouverture à des possibilités matérielles ou sentimentales. Avec le n° 14 (le Diable) se méfier, car il y a risque d'espionnage, de trahison. A côté des Récompenses (n° 6), il y a promesse de réussite ou de découverte. Près du n° 7 (la Fidélité) ou du n° 27 (Cupidon), c'est la découverte d'une affection profonde, d'une amitié sûre.

    n° 13 Le Bien-être. Vous ferez l'objet d'une invitation à des festivités, à des manifestations de la vie mondaine, à des sorties agréables. Entre deux cartes malveillantes, risques d'excès nuisibles, provoquant indigestion, intoxication alimentaire, voire d'empoisonnement.

    n° 14 Le Diable. Carte puissante en elle-même. Elle symbolise les forces maléfiques, le Mal sous toutes les formes, la luxure, lu déchaînement, la médisance. Pour un comédien par exemple, ce peut être la diffamation, la convoitise, la jalousie perfide. Près du n° 49 (la Fin), annonce d'un risque d'accident, d'une négligence grave, d'un danger de suicide. Entre les n° 8 et 5 (les Distinctions et l'Élévation), cette carte est neutralisée, il y a triomphe sur les mauvaises influences. Suivant la place occupée par cette carte dans votre jeu, elle indique une forme de laisser-aller dans vos propres intérêts, pouvant conduire à des imprudences relatives à la santé, par excès de toutes sortes, ou inattentions graves préjudiciables à la situation sociale ou familiale. Il faut toujours faire attention aux cartes qui encadrent cette lame maléfique, car l'interprétation résulte de leur spécification.

    n° 15 Le Foyer. C'est le cercle de famille, tout ce qui est relatif au domicile, aux pénates, aussi bien qu'à la maison de campagne ou au lieu de villégiature, à tous endroits où l'on vit habituellement. Cette figure subit les influences des cartes qui l'entourent directement et donnent ainsi les précisions la concernant.

    n° 16 L'Eau. Cette carte symbolise la mer, les lacs, les rivières, et bien entendu les voyages que l'on peut faire pour arriver près de l'eau, ou sur l'eau, Elle peut annoncer aussi, l'arrivée d'une personne venant d'au-delà des océans, de pays lointains où elle vivait. Près du n° 14 (le Diable), risque de noyade, de naufrage, de cataclysme maritime, d'inondation, de raz de marée, selon la signification de la carte qui suit.

    n° 17. Les Mouvements. Prémices de changements. Déménagement, lorsque la carte est placée près du n° 15 (le Foyer). Elle détermine une période de temps, un cycle, une année, une lunaison, un délai que le consultant devra déterminer intuitivement.

    n° 18 La Dépression. Avertissement d'un état dépressif moral ou physique, causé par une maladie connue ou cachée, une peine grave. Il faut alors redoubler de précautions, éviter fatigue, affliction morale, ne pas s'enfermer dans sa douleur, écarter les dangers de contagion ou d'épidémie. A côté du n° 49 (la Fin) risque do décès. Prés du n° 6 (les Récompenses), c'est la guérison assurée, la santé recouvrée.

    n° 19 La Lumière. Cette lame est le symbole do l'intelligence. Elle recommande de la patience et de la compréhension. Pour un intellectuel, littérateur ou chercheur, placée à côté du n° 5 (l'Élévation), elle annonce le succès des entreprises ou réalisations. Encadrée de deux cartes mal vaillantes, elle fait pressentir un aspect négatif, dominé par de l'incompréhension, une erreur de jugement, des impatiences inconsidérées, des efforts stériles, soit du consultant lui-même ou de l'un de ses proches.

    N° 20 La Prospérité. La sortie de cette carte dans le jeu indique une sécurité matérielle. Lorsqu'elle est placée à côté de figures bénéfiques, c'est l'heureux présage que toutes misères seront écartées. Toutefois, à côté du n° 22 (la Pie), elle met en garde contre une perte d'argent possible ou bien des difficultés à récupérer une somme dont on attend la rentrée.

    n° 21 L'Abeille. C'est l'expression même du travail, des entreprises, des affaires en général, des négociations en cours. Près du n° 22 (la Pie), elle donne l'avertissement que des combinaisons malsaines se trament dont il faut se méfier. A côté du n° 5 (l'Élévation), l'interprétation à tirer est très bénéfique, car elle indique une élévation dans la profession, une promotion dans le travail.

    n° 22 La Pie. Menace d'escroquerie, risque de vol, de cambriolage, abus de confiance dans des affaires immobilières, de négligence dans un procès, sont à craindre. A côté du n° 51 (la Déchéance), signe d'une catastrophe d'ordre financier, d'une faillite frauduleuse, de malversations dans lesquelles on risque d'être entraîné par imprudence ou négligence.

    n° 23 Le Message. C'est une arrivée ou une nouvelle inattendue, la surprise d'une visite inopinée, annoncée par courrier. Encadrée de deux mauvaises cartes : nouvelle déplaisante, présence non désirée, échec à un examen. A côté d'une carte bénéfique : retrouvailles inattendues et agréables, retour d'une affection, d'une amitié, selon l'interprétation et l'intuition du consultant.

    n° 24 Le Caducée. Symbole de mouvements dans les affaires, le commerce, les professions libérales {avocats, avoués, notaires, médecins, organisations de Presse, banques, courtages), les achats et ventes de tous ordres, les prêts d'argent, les hypothèques. Avec une carte bénéfique à son côté, c'est l'indication d'une réussite, d’une hausse escomptée. Encadrée de deux cartes malveillantes, elle stipule un échec.

    n° 25 L'Apaisement. C'est une carte forte, qui neutralise, et mieux encore, domine une mauvaise. A côté du n° 51 (la Déchéance), elle écarte les soucis et les échecs immédiats. C'est une figure rassurante, par excellence, faite des attributs de la Paix Toutefois, encadrée de deux lames malveillantes, elle indique qu'il faut rester en éveil, prendre des précautions.

    n° 26 La Joie. Elle annonce un renouveau agréable dans la vie, des divertissements, sorties, distractions entre amis, spectacles ; près du n° 16 (l'Eau), possibilités de voyage en mer. A côté du n° 5 (l'Elévation), invitation à un mariage, à des fiançailles, à des réunions de famille ou des parties de plaisir, et par extension, à toutes réjouissances artistiques ou d'agrément.

    n° 27 Cupidon. Il personnifie l'amour, la passion amoureuse, te coup de foudre, la liaison du cœur, mais aussi celle de l'esprit, a côté du n" 5 (l'Élévation). C'est le symbole d'une grande sollicitude pour la famille, quand elle est près du n° 29 (le Nid). Entre le n° 1 et le n° 2 {Pensée de l'Homme et de la Femme) : amour puissant, irrésistible, renversant tous les obstacles. Entre les n° 51 et 14 (la Déchéance et le Diable) : passion, attachement néfaste, destructif.

    n° 28 L'Union. Cette lame symbolise le mariage, la liaison sentimentale ou la communion d'esprit. Placée près du n° 51 (la Déchéance), elle annonce une rupture, une discorde. Près du n° 37 {les Dangers) c'est la mort d'une union ; ce peut être, également un risque de veuvage, si l'Union est entourée du n° 37 et du n° 49 (la Fin).

    n° 29 Le Nid. Cette carte concerne tout ce qui touche à la famille, aux liens du sang ou du cœur, et par extension aux associations, aux fédérations de sentiments ou d'intérêts communs.

    n° 30 La Girouette. C'est le signe de bavardages, d'inconstance, de fausses nouvelles, de versatilité. Avec les n° 1 ou 2 (Pensée de l'Homme ou de la Femme), on doit rebouter l'hypocrisie, la médisance de la personne figurée par la carte,

    n° 31 La Sorcière. C'est la lemme méchante, par excellence, symbole de jalousie, de perfidie, d'envia. A côté du n° 14 (le Diable), danger d'envoûtement. Entre le n° 14 et le n° 32 [les Passions), personne qui a un empire maléfique, nuisible. Sortilèges.

    n° 32 Les Passions. Prés de bonnes cartes, indique une passe heureuse, des bienfaits constructifs et durables. Entre deux cartes malveillantes, annonce une période malheureuse, une suite de laits dégradants, destructifs, pouvant conduire au déshonneur, voire à la dépravation.

    n° 33 L'Enchaîné. Représente le despotisme sous toutes ses formes. A côté du n° 23 (l'Union) : personne mariée ne pouvant se dégager des liens d'un mariage malheureux. Près du n° 1 (Pensée de l'Homme) : menace de captivité, soit morale, soit physique. Entre les nû 27 (Cupidon) et 32 (les Passions) : attachement indestructible, fidélité. Encadrée par le n° 26 (la Joie) et le n° 43 (le Hasard), cette carte annonce une rupture d'enchaînement ; c'est la liberté recouvrée.

    n° 34 La Justice. Procès, chicanes, litiges divers, algarades, disputes avec des gens du commun sont à craindre. Entre deux mauvaises cartes, perte de procès.

    n° 35 Les Négociations. Promesses d'entente, conversations devant aboutir à des accords, débuts d'entreprises sur de nouveaux plans ou de nouvelles activités commerciales. Révision des accords révolus, reprise d'engagements anciens, d'idées périmées. Près du n° 14 (le Diable), risque de tromperie ou d'escroquerie.

    n° 36 Le Dragon. Il personnifie l'ennemi déclaré, la rivalité affirmée, l'antipathie, les discussions oiseuses, la mauvaise Foi. Prés du n° 34 (la Justice), faire preuve de prudence, car il y a matière à procès

    n° 37 Les Dangers. Carte forte figurant les accidents, les bouleversements, la destruction au sens propre et figuré, l'effondrement total. A côté du n° 38 (l'Ardeur) : risque d'incendie, d'explosion, de brûlure. Près du n° 16 (l'Eau) : voyage à éviter. Avec le n° 20 (la Prospérité) : menaces de perte

    n° 38 L'Ardeur. Le feu et tout ce qu'il symbolise : la chaleur humaine, la création, la spontanéité, la purification. Prés du n° 27 (Cupidon), elle révèle une passion sans borne. Avec le n° 19 (la Lumière) : puissance de travail, esprit de découverte, de recherche,
    n° 39 L'Idéal. C'est la fraîcheur, la jeunesse, les élans du cœur ou de l'esprit, les espérances qui pourront devenir réalités si la carte est placée à côté du n° 38 (l'Ardeur), ou du n° 6 (les Récompenses). Epanouissement spirituel ou des sentiments. Beauté des choses et des êtres.

    n° 40 Le Soutien. C'est le père, le membre de famille, le tuteur, l'ami, le groupe de personnes sur qui l'on peut compter. Certitude d'appui moral, financier ou autre. Confident, conseillé, défenseur. Avec le n° 20 (la Prospérité), c'est la protection matérielle escomptée, désirée ; entre le n° 20 et le n° 37 (les Dangers) ; triomphe sur les difficultés, grâce à un appui inespéré de dernière heure.

    n°41 La Sagesse. Carte bénéfique et puissante. Indique des qualités de pondération et de prudence. Confirme une intelligence réfléchie, la raison, la réflexion dominant l'instabilité Incite à la modération, à la bonne conduite, à la retenue. C'est la connaissance. II faut toujours tenir compte de cette figure et l'interpréter en fonction des cartes qui l'entourent. Élément de logique dont il faut absolument faire cas,

    n° 42 Le Patrimoine. Symbolise les dons, les héritages, les legs, tout ce qui peut venir de successions ou de donations. Près du n° 40 (le Soutien), apport bénéfique. Entre deux cartes malveillantes : possessions maléfiques, lares physiques ou biens contestés.

    n° 43 Le Hasard. C'est la chance, l'opportunité, l'occasion favorable qui s'offre. Prés du n° 24 (le Caducée), cette carte rend propices les jeux spéculatifs, les hausses, les coups de bourse. Près de lames néfastes, indique les circonstances défavorables, la ruine possible, la faillite, l'abattement, les malheurs pouvant conduire a des extrémités, telles que des tentatives de suicide.

    n° 44 La Célébrité. Renommée, estime. Placée entre deux cartes malveillantes, allé indique un risque de calomnie, de discrédit. Par contre, près du n° 6 (les Récompenses) ou du n° 5 (l'Élévation), elle assure que les talents seront reconnus, appréciés. C'est l'opinion bonne ou mauvaise, selon les cartes qui accompagnent

    n° 45 La Félicité. Carte bénéfique qui neutralise les mauvaises influences des cartes malveillantes et leurs présages défavorables
    Réalisation des entreprises espoirs corn-blés. Vœux, souhaits en voie d'être exaucés. A côte du n° 37 (les Dangers), elle exprimera que l'on échappera in-extremis à ceux-ci et à leurs malheureuses conséquences.

    n° 46 La Solitude. Stérilité des efforts, tentatives vaines pour sortir de l'infortune ou de l'impasse. Isolement, incompréhension, délaissement, Difficultés à rompre le cercle de la fatalité. Tendance aux chimères. Risque de mauvaise presse. Près du n° 10 (le Repos) : isolement rompu, joie retrouvée.

    n° 47 La Malchance. Cette carte porte en elle le poids des difficultés de la vie, des complications de toutes sortes. Elle rend compte de la vieillesse, de la décrépitude, des infirmités. Les misères physiques ou morales sont accentuées lorsque cette carte est précédée ou suivie d'une lame maléfique, laquelle donnera le sens exact dos déboires à craindre A côté du n° 45 (la Félicité), cette malchance sera écartée ; hors des misères, la vie s'écoulera avec la protection céleste, divine et l'on pourra jouir des bienfaits de la providence.

    n° 48 La Protection. Carte forte et éminemment bénéfique. Symbole de la grâce, de la providence, de l'intuition, de la clairvoyance. C'est également le personnage qui porte en lui tous ces bienfaits et qui peut par conséquent, vous protéger el illuminé votre vie.

    n° 49 La Fin. Carte maîtresse, elle représente l'inéluctable, l'échéance fatale, l'extrême limite des possibilités. Maladie; pauvreté, déchéance pouvant conduire à la fin, selon les cartes dont elle se trouve entourée.

    na 50 Les Obstacles. Cette lame apporte un élément de retard dans les réalisations prévues ; elle exprime les contretemps, les impondérables demandant une révision des conceptions premières, et venantes entraver la bonne marche des entreprises. La suite des cartes donne la solution pour surmonter ces oppositions, qui peuvent être majeures ou mineures, selon leur signification.

    n° 51 La Déchéance. Image figurant les mauvaises passes de la vie, les défauts qui pourraient conduire à l'échec ou à la faillite. Atteintes è la santé, dépérissement, crise morale, début d'état dépressif, influences pernicieuses de l'entourage ou d'un tiers, entraînements morbides pouvant pousser jusqu'à un naufrage moral, physique ou matériel, suivant le cas. Incapacité à dominer les vices ; risque de condamnation et d'incarcération.

    n° 52 Le Labyrinthe. Révèle une situation d'impasse, une attente, une claustration, un repliement sur soi-même. Près du n° 27 (Cupidon), cette carte indique un renoncement ou un temps de réflexion, une hésitation. Avec le n° 1 ou 2 (Pensée de l'Homme ou de la Femme) elle précise que le consultant se cherche, se trouve isolé momentanément et attend l'aide, le conseil qui lui permettront de sortir du dédale de ses réflexions.

    * Une carte supplémentaire bleue en tons dégradés doit être conservée comme talisman, et pourra servir en remplacement d'une carte perdue. Celle-ci entre autre possède des vertus positives contrecarrant les ondes négatives.

      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc - 12:58