Merlin voyances

Merci de vous identifier pour accéder au forum !
Merlin voyances

Voyances, soins holistiques, intercession, géobiologie, bioénergétique


    LE LANGAGE DU PENDULE

    Partagez

    Merlin voyance
    Admin

    Messages : 685
    Date d'inscription : 07/03/2010
    Age : 47
    Localisation : Caen

    LE LANGAGE DU PENDULE

    Message  Merlin voyance le Ven 30 Aoû - 3:48

    LE LANGAGE DU PENDULE


    Le pendule répond à une convention mentale simple, à trois mouvements fondamentaux, à supposer que la question soit simple, claire et précise. 
    Il gire dans le sens des aiguilles d'une montre : c'est le sens magnétique. 
    Il gire dans le sens inverse des aiguilles d'une montre : c'est le sens électrique. 
    Il balance ou il peut rester figé, plombé en son axe, sans bouger. 

    Mais il ne faut pas oublier que user du pendule, c'est dialoguer avec les êtres-énergies, donc avec la Vie sous une autre forme. J'insiste sur le respect du bon usage. 

    Quand il gire dans le sens des aiguilles d'une montre, cela veut dire qu'il saisit une influence qui vient de l'infiniment grand. 
    Quand il gire dans le sens inverse d'une montre, cela veut dire qu'il reçoit une énergie émanant de l'infiniment petit. 
    Tout ce qui est manifesté demeure dans ce rapport Vie centrale qui attire à elle des vies mineures. Il y a donc, d'une part, un être-énergie qui assume la cohésion de la forme et, d'autre part, des myriades d'atomes que représentent les vies mineures. L'énergie positive venant des plans supérieurs gère la manifestation, autrement, ce sont les vies lunaires qui dominent. Cet aspect clarifie la compréhension de l'usage. Par exemple, quand un objet ou un lieu est placé sous l'influence énergétique de l'infiniment grand à trop faible intensité, il peut être énergétiquement déséquilibré, car l'infiniment petit domine en présence sur ce lieu. Quand un élément se charge de pollution, cela signifie que les vies mineures ont accumulé la pollution qui réduit la puissance de la vie centrale. 

    Principe à définir :

    Chacun opte pour la convention mentale qui lui convient, pourtant, la plus conforme à l'énergie est celle proposée

    Mon pendule gire dans le sens positif, dans le sens des aiguilles d'une montre : « oui ». 
    Mon pendule gire dans le sens négatif, dans le sens inverse des aiguilles d'une montre : «non». 
    Il se balance : « oui mais... » Ou « à redéfinir... » Ou «préciser la question... ». 
    Il plombe : pas de réponse. Soit parce que vous n'êtes pas autorisé à poser ce type de question, soit parce que vous n'êtes pas en état de penduler, soit parce que votre guide habituel est indisponible... 

    Comme on s'adresse à des êtres énergiques soi-conscients ou au-delà, ils saisissent spontanément et télépathiquement le mode de lecture. À chacun de bien le définir mentalement et intérieurement au préalable et de toujours veiller au respect de votre interlocuteur. Dans ce mode d'échange, il est important de saisir la lecture sacrée, c'est-à-dire une lecture conforme à la circulation des souffles d'énergie. Quand on use du pendule et qu'il marque : « oui » ; en fait, il ne s'oppose pas à la circulation du positif. Bien sûr, vous pouvez établir une convention mentale inverse, mais vous utilisez alors un langage non conforme, qui freine d'une part le sens de passage des énergies et, d'autre part, la lecture de réponse. La lecture doit concorder le plus possible avec la réalité de la vie. 
    Ce sens fondamental de l'énergie est également sous-entendu dans la symbolique du 6 et du 9. 
    Quand l'énergie vient d'en haut, c'est le 9, le sens magnétique. Quand vous faites cette lecture au pendule, cela signifie que l'unité centrale est encore dominante. 
    Par contre, à l'inverse, le 6, l'aspect infiniment petit, traduit que les vies mineures dominent : c'est le sens électrique, polarité négative de l'énergie" 

      La date/heure actuelle est Mar 6 Déc - 7:02